Bruncher chez des inconnus à Vienne – avec Vizeat

Il y a quelques semaines, j’ai fait la découverte de Vizeat, une jeune startup qui s’inspire des modes de voyage actuels pour développer son propre concept. Ils m’ont proposé de tenter l’expérience avec eux et je vous raconte tout !

J’ai brunché chez des inconnus à Vienne avec Vizeat !

Tout le monde connaît Air Bnb. Ce site qui nous met en relation avec des locaux pour louer une chambre chez eux ou un logement « comme à la maison » pendant notre voyage.
Et bien, Vizeat, c’est un peu le même concept mais pour les repas ! C’est-à-dire que le site nous met en relation avec des locaux qui proposent de venir dîner, déjeuner, bruncher ou même petit-déjeuner chez eux. Il fallait y penser ! Et je trouve l’idée vraiment chouette. D’autant plus que j’ai tenté l’expérience, il y a deux semaines lors de mon séjour à Vienne !

Le principe est tout simple. Il suffit de se rendre sur le site de Vizeat, de sélectionner sa ville de séjour, une date et éventuellement ses préférences de repas, de prix… C’est ce que j’ai fait et c’est comme ça que je suis tombée sur Betty !

« Un Brunch mi Grec, mi Turc pour 15€ par personne à Vienne »

C’est comme ça que j’ai rencontré Betty et son compagnon qui habitent à Vienne depuis 3 ans. Et ils n’avaient pas préparé les choses à moitié. Quand je suis arrivée, la table était déjà remplie de plats divers. De quoi mettre l’eau à la bouche. Betty qui est d’origine grecque et son compagnon qui est d’origine turque, avaient chacun préparé différents plats de leur pays (pain, petites bouchées sucrées, salés, omelette, salades, gâteau, fuits, thé…).

Vizeat

Toute cette bonne nourriture nous a retenu au moins 2 heures à table, pendant lesquelles nous nous sommes rencontrés, avons échangé sur nos expériences et beaucoup ri !

Une rencontre interculturelle véhiculée par la convivialité d’un repas

Je me suis lancée et j’ai bien fait.  C’était vraiment une bonne expérience ! Et le concept c’est bien ça : de partager une nouvelle expérience en rencontrant des habitants et d’autres voyageurs autour d’un repas. Car tout ça, ce n’est pas l’histoire que d’un simple repas. On est invité à partager un moment chez un habitant, qui nous ouvre les portes de sa maison, de son univers pour le partager avec nous autour d’un repas. C’est aussi un bon moyen de découvrir un autre type de repas, un repas à la locale qui reflète peut-être plus les habitudes de cuisine des habitants que dans les restaurants. En plus, on peut rencontrer d’autres voyageurs et partager tous ensemble ses impressions de voyage. Et qui de mieux qu’un habitant peut nous conseiller des bonnes adresses, des petits endroits moins touristiques à découvrir pour la suite de notre voyage.

 Il y en a pour tous les goûts et tous les prix

Sur Vizeat, pour chaque voyage, il y en a pour tous les goûts, je pense. Chaque hôte décide de ce qu’il a envie de proposer : un dîner gastronomique ou un dîner à la bonne franquette, un repas vegan ou un repas de spécialités locales et je crois que même les cours de cuisine font leur apparition… Du moment que le principe reste fondé sur le partage et la rencontre interculturelle, pourquoi pas ! Bien entendu, ces repas ne sont pas gratuits, et je trouve ça tout à fait normal dans la mesure où cela permet de compenser le coût et le temps de préparation du repas.

Les petits bémols que je peux noter pour le moment

Un aspect technique du site. Il n’est pas possible d’annuler soi-même une réservation que l’on a passée. Si l’on s’est trompé de date par exemple. Et la plate-forme de mise en contact avec les hôtes n’est pas très simple à utiliser. Mais je suppose que l’équipe travaille dessus et que tout cela va devenir plus intuitif dans quelques mois !

J’ai aussi parfois été surprise des prix annoncés par les hôtes pour un repas. Si l’hôte est un très bon cuisinier et qu’il propose un repas gastronomique chez lui, pourquoi pas. Mais sinon, je trouve que le repas ne devrait pas coûter plus cher qu’en restaurant et surtout ne pas devenir une motivation première de profit.

En tout cas, moi j’ai partagé un bon moment de rencontre et d’échange interculturel avec des hôtes très acceuillants et supers bons cuisiniers en plus. Je suis sortie de mon brunch le ventre plein, de bonnes adresses en tête et ravie de cette belle rencontre. Et vous. ça vous tente Vizeat ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Je connais le site, mais je ne me suis jamais lancée, je ne sais pas trop pourquoi ! Je trouve le concept top mais je n’avais pas encore eu de retour autour de moi donc je suis ravie de lire ton article 🙂 Et je suis d’accord avec toi, étant donné que c’est plus un moment de partage qu’AirBnb par exemple, les motivations devraient plus être celles du Couchsurfing par exemple (avec remboursement des frais ici bien sur). Est-ce que tu serais prête à devenir hôte Vizeat du coup toi ? 🙂

    • Merci c’est sympa aussi pour moi d’avoir ton retour 🙂 C’est vrai que comme je ne suis pas une super cuisinière, je ne me suis même pas posée la question. Je pense quand même que pour proposer un repas il faut vraiment aimer cuisiner, passer du temps dans sa cuisine, aimer recevoir chez-soi et que son compagnon (ou ses colocs!) soient sur la même longueur d’onde. Pas forcément adapté à mon mode de vie actuel mais j’aimerais le proposer peut-être plus tard. 🙂