Parc National de la Gaspésie – Pourquoi j’ai retenté seule l’ascension du Mont Albert

parc de la gaspésie

Nous sommes en plein roadtrip au Québec avec mes parents. (Oui, ils viennent toujours me voir où que je sois !) et c’est pour moi l’occasion de revoir les paysages de la Gaspésie déjà croisés en juin dernier (à relire : Mon roadtrip en Van aménagé en Gaspésie).

Retour au Parc National de la Gaspésie

Le Parc National de la Gaspésie est un must-see au Québec. Du moins c’est ce que je pense, même si ma première visite du parc avait été un peu laborieuse… Pendant trois jours, nous avions eu droit à de la pluie non stop, de la brume, du froid et à une invasion de moustiques. Les paysages étaient cachés sous d’épais nuages et notre randonnée jusqu’au mont Albert  s’était terminée par une tempête au sommet… Les conditions n’étaient pas idéales et nous n’avions quasiment rien vu du potentiel du parc.

Pour cette deuxième visite, j’ai donc croisé les doigts pour que la météo soit avec nous…

mont albert
parc de la gaspésie
parc de la gaspésie

Les 4 incontournables du Parc de la Gaspésie

Par chance, nous avons eu un grand soleil pendant nos trois jours au parc ! J’ai donc pu découvrir plusieurs sentiers de randonnée et plusieurs magnifiques lacs : le lac aux Américains, le lac Cascapédia, le mont Ernest Laforce et le mont Albert. Autant dire, les quatre incontournables du parc de la Gaspésie.

lac cascapédia
lac cascapédia
lac aux américains
lac aux américains
lac aux américains

Le mont Jacques Cartier ou le Mont Albert ?

Je m’étais toujours dit que si je retournais au Parc de la Gaspésie, je ferais la randonnée du Mont Jacques-Cartier dont j’avais tant entendu parler pour son observation des Caribous. Mais il faut savoir que ce sentier n’est pas facile d’accès. Il se situe à l’autre extrémité du parc qui n’est accessible que par une route de terre de 40 km. Puis, il faut prendre une navette payante (un seul aller-retour par jour) avant d’arriver au début du sentier.  Je me suis donc rabattue sur la randonnée du tour du mont Albert.

Je retente seule la randonnée du tour du mont Albert

J’avais déjà tenté cette randonnée lors de ma première visite. Mais la tempête qui nous bouchait la vue au sommet, nous avait empêchée de continuer la boucle et nous avions du revenir sur nos pas. C’est vrai que j’avais envie de prendre ma revanche : voir ce qu’il y a au sommet et terminer la boucle du tour du mont Albert !

parc de la gaspésie
mont albert
mont albert

Randonner seule, qu’est-ce que ça change ?

Le tour du mont Albert est tout de même une randonnée de 17,4 km avec 870 m de dénivelé alors mes parents n’étaient pas vraiment rassurés de me voir partir seule. Quand je pars avec Pierre en longue randonnée, je me pose beaucoup moins de questions. Je n’appréhende pas parce que je sais que s’il y a un problème, si on se perd ou si je manque de motivation, il y aura quelqu’un pour m’aider et me supporter.

La peur de ne pas s’en sentir capable

À la veille de la randonnée, je suis excitée mais en même temps j’appréhende. J’ai peur de me dégonfler, de ne plus m’en sentir capable au dernier moment. Le matin venu, je me lève aux aurores, avale un bon petit déjeuner et pars en direction du sentier, plus motivée que jamais.

randonnée mont albert

Entre solitude et connexion à la nature

J’adore partir en randonnée tôt le matin. Et encore plus en étant seule. À part celui de mes pas, il n’y a aucun bruit autour de moi. La nature se réveille à peine. La rosée s’évapore au contact des premiers rayons. Les oiseaux et les écureuils agitent quelques branches au-dessus de moi. Il y a quelque chose de singulier à marcher seul dans la nature, comme une connexion privilégiée.

La peur de ne pas s’en sentir capable

En deux heures, j’atteinds déjà le sommet. C’est plus facile de grimper sur un sentier que l’on connait déjà. La vue d’en haut est à couper le souffle. À la fois parce qu’elle donne  sur tous les sommets du parc et sur la mer, que l’on aperçoit au loin. Mais aussi parce le sommet s’ouvre sur un grand plateau de Toundra Alpine.

mont albert
mont albert
parc de la gaspésie

Une rencontre innatendue

Je suis certainement la première à arriver au sommet ce matin. En y regardant de plus près, je me rends compte que je ne suis pas toute seule. Un troupeau de Caribous me fait face à plusieurs dizaines de mètres. Cette rencontre innattendue me fait vraiment plaisir ! Et moi qui ne croyait qu’il n’y avait des Caribous qu’au Mont Jacques Cartier !

Je savoure ces instants privilégiés en profitant de la vue et en contemplant le troupeau qui s’éloigne tranquillement. Il me faudra encore 4 heures pour terminer la boucle. Le sentier du retour, parsemés de gros cailloux est un peu hasardeux, mais en prenant son temps et en faisant bien attention, ce n’est pas tant dangereux.

mont albert
mont albert
mont albert
randonnée mont albert

Il y a quelque chose en plus de singulier à marcher seule dans la nature, comme une connexion privilégiée

Je suis vraiment contente d’avoir terminé le tour du Mont Albert seule, avec un si beau temps et d’avoir rencontré des Caribous. Je recommande vraiment cette randonnée aux aventuriers de passage en Gaspésie. Elle offre un bel aperçu de l’autre face de la Gaspésie côté Terre. Son environnement de Toudra Alpine et sa particulière roche serpentine accueille une flore rarissime dans la région et une faune variée sur un territoire restreint. Sans parler de la vue au sommet, qui offre un panorama sur toute la région.

Camille

Quelques infos pratiques

Le Parc National de la Gaspésie

Nous avons dormi à trois dans une tente « prêt-à-camper » Huttopia.

Plus d’infos sur le parc et les tarifs sur le site de la Sépaq : Parc National de la Gaspésie

La randonnée du Tour du mont Albert

Prévoyez tout de même 6-8 heures pour le tour du Mont Albert (17,4 km – 870 m de dénivelé)

ou entre 3-5 heures pour l’ascension aller-retour (11,4 km – 850 m de dénivelé)

Les sentiers sont ouverts de juin à septembre

Québec, chalet
roadtrip gaspésie

REJOINDRE LA COMMUNAUTÉ DE SENSE AWAY SUR FACEBOOK