Pourquoi je suis tombée sous le charme de Trinidad – Cuba étape n°4

J’ai tout de suite aimé Trinidad. Déjà sur les photos découvertes au hasard d’internet, on y voyait de jolies ruelles pavées aux maisons colorées. Une ville construite par les espagnols au 16ème siècle, qui a l’air d’avoir conservé tout son charme colonial. C’est exactement ça. En se baladant dans Trinidad, on découvre des anciens bâtiments, des petites cours intérieures, des portes en bois, des barreaux de fenêtres en fer forgé, des céramiques… Tout cela donne l’impression de faire un saut dans le temps. 

 

Mon arrivée à Trinidad

La beauté du voyage commence dès la sortie de Cienfuegos. Avec mon frère, nous avions emprunté un taxi collectif pour rallier les deux villes. J’ai adoré la route qui offre une vue incroyable sur la Sierra del Escambray, une région montagneuses qui s’étale entre Cienfuegos et Santa Clara. Un peu avant Trinidad, la route borde la côte Caribéenne aux eaux d’un bleu profond. C’est vraiment difficile de ne pas demander au chauffeur de s’arrêter tous les km…
Trinidad Cuba

Casa Nilda Ponce

Nous n’avions pas réservé d’hôtel à Trinidad, mais nous n’avons pas eu de mal à trouver un endroit où dormir. Une maison sur deux est une casa particular (j’exagère à peine). Nous avons trouvé la notre au 518 rue Frank Paìs. La Casa Nilda Ponce est plutôt une sorte d’Hostel même si Nilda et sa famille vivent au rez de chaussé. Nous sommes tombés amoureux de la vue à 360° sur le toit de la maison.
Si vous aimez la photographie, je vous conseille de réserver une chambre à la Casa Colonial Munoz. Le propriétaire Julio Munoz qui est photographe documentaire professionnel, organise des circuits photos dans la ville. Je vous conseille de réserver longtemps à l’avance.

Casa Nilda Ponce : 518 rue Frank Paìs – Entre 15 et 30 CUC la chambre, petit-déjeuner compris.

Casa Munoz : 401 rue Jesus Maria.

Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba

Les merveilles de Trinidad

Trinidad est un petit bijoux pour les amoureux de vieilles pierres mais aussi de nature et de plongée. Je savais que l’ancienne ville coloniale valait le détour, mais j’ai vraiment été étonnée et enchantée par la richesse de toute la nature environnante. Trinidad est située aux portes du parc naturel « Topes de Collante » et à quelques km de la magnifique baie de Casilda. La route de 20km qui rejoint la playa Ancòn est splendide. En taxi collectif, la balade coûte 3CUC par personne.  A 20km au Nord, les routes s’aventurent dans le parc naturel. de Topes. Par ici, direction de magnifiques cascades et de beaux chemins de randonnées, qu’il est possible de découvrir sans être accompagné d’un guide.
 –

Nous avons passé 4 jours à Trinidad, une journée découverte du centre-ville, une journée à la playa Ancòn, un journée (et une nuit) au parc naturel de Topes de Collante et une journée à s’aventurer encore un peu plus dans les ruelles de Trinidad.

Quelques bâtiments à ne pas louper :

El museo Historico (Palacio de Cantero) : 423 Calle Desengaño – L’architecture du musée et la décoration néo-classique sont originales. Il y a une très belle vue sur Trinidad en haut de la tour du musée.

Iglesia de la Santisima Trinidad : Calle Cristo, en face de la Plaza Mayor – L’église emblématique de Trinidad.

Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba

Ma découverte de Trinidad & mes premières impressions

Le jour vient de se lever sur Trinidad. Le ciel s’est lentement teinté de rose, d’orange avant de laisser entrevoir les premiers rayons dorés du soleil. La ville s’est lentement réveillée aux premiers sons des camions et des bicyclettes sur les pavés. Un homme annonce les premières fournées de pain et les premiers écoliers sortent de chez eux. Les nuages s’éclaircissent dans le ciel, les oiseaux s’envolent, les coqs chantent à tue-tête. Je suis assise contemplative, sur le toit de notre hostel, au dessus des toits de briques rouges avec la vue sur le clocher de l’église de la Santissima.
 
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
J’aime observer à la dérobée la vie qui s’anime en dessous de moi. Les montagnes qui entourent la ville, se sont éclairées elles-aussi. Les rendant encore plus attirantes. J’ai hâte de commencer cette nouvelle journée.
Trinidad Cuba
 La vie locale fourmille dans les rues de Trinidad. J’essaye de deviner ce qu’il peut bien se cacher derrière cette longue file d’attente. On dirait une pharmacie, avec des dizaines de flacons et de gros bocaux en fer. Un peu plus loin, il y a une odeur de sucré qui sort d’une devanture.
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Dans l’obscurité de la pièce j’arrive à entrevoir des cakes et des biscuits devant d’imposants fours de cuisson. Chaque échoppe attise ma curiosité. Chaque pas est une découverte. Ici un vendeur de jus pressés, là un réparateur de chaussures, plus loin un vendeur de fruits et légumes.
 –
L’Ouest de la ville est moins développé que le centre. Les maisons sont plus décrépies, les pavés moins réguliers. Les enfants jouent dans la rue. Les adultes discutent sur le pas des portes.

Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba

Où manger bon & pas cher à Trinidad

Un stand de chichis par là, un vendeur de glaces par ici, une boutique de biscuits ou une échoppe de sandwichs à l’omelette… Il n’est pas difficile de trouver de quoi grignoter à Trinidad. Les restaurants ne manquent pas non plus. Juste à côté de notre Hostel, nous avons déniché le petit restaurant El Divino. Le menu est proposé à 5CUC et nous avons droit à un cocktail, une soupe, des petits pains grillés avec du pesto, un plat avec salade et riz arroz et un thé ou café. Autant vous dire que nous y sommes retournés presque tous les soirs !
 –

El Divino : 154 Calle Boca – Menu à 5 CUC

Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba
Trinidad Cuba

Excursion à Topes de Collante

On ne peut pas passer par Trinidad sans faire une excursion dans le parc de Topes de Collante. Avec mon frère, nous avons décidé de ne pas réserver d’excursion organisée. A la place, nous avons réservé un petit eco Lodge en plein coeur du parc pour arpenter les sentiers de randonnées nous-même. Nous avons passés une nuit dans l’Eco Lodge « El Manantial » (je vous en parle plus en détails ici). A partir de l’Eco Lodge il y a environ 40mn de marche jusqu’au Mirador. Un fabuleux point de vue sur la ville de Trinidad et la Baie. Le lendemain, nous sommes partis à pied vers la chute d’eau « Vega Grande« . Il y a environ 1h30 de marche et de petite randonnée pour descendre jusqu’à la chute. Je vous laisse la découvrir en images 😃

Trinidad

La vie nocturne de Trinidad

Trinidad est une ville très animée le soir. Dès la fin d’après-midi jusqu’au milieu de la nuit, la Plaza Mayor est prise d’assault. Les voyageurs en quête de wifi se rassemblent autour des escaliers de la Casa de la Musica et les serveurs se chargent de nous apporter nos boissons préférées. C’est rigolo, quand on voyage à Cuba, on retrouve souvent les mêmes voyageurs à chacune de nos étapes. C’est vrai que nous n’avons pas été très originaux non plus sur notre plan de route…
 –
Il y a de nombreux bars où faire la fête à Trinidad, voici deux adresses que j’ai bien aimées :

Disco Ayala dit « Las Cuevas » : tout au bout de la Calle Desengaño – 5CUC l’entrée avec une boisson – Cachée au fond d’une grotte, le décor de cette boîte de nuit vaut en lui-même la visite, mais la musique et l’ambiance y sont sympas aussi.

Casa de la Trova : 29 Calle Cristo – Le bar à ciel ouvert propose de la musique live et une petite piste pour danser la salsa.

Trinidad Cuba

Voilà, mon récit de voyage sur Trinidad est terminé, j’espère qu’il vous aura plu ! N’hésitez pas à me laisser vos impressions en commentaires 🙂

                                   

Prochaine étape Santa Clara !

Camille


Vous pouvez aussi suivre mes aventures en direct sur les réseaux sociaux : 

FacebookInstagramTwitterPinterest

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Mon voyage à Cuba est prévu pour février, 4 semaines ça va être top et j’ai vraiment hâte !!! Je note précieusement tes bonnes adresses et bons plans…
    Tu parles de ton chauffeur entre cienfuegos et Trinidad, peux tu m’en dire un peu plus ? Nous aimerions en effet prendre un chauffeur pour une dizaine de jours… Merci !

    • Hello 🙂 4 semaines à Cuba ! En effet vous allez vous régaler !! Entre Cienfuegos et Trinidad nous avons pris un taxi collectif. Nous n’avions pas de chauffeur privé. En fait, nous avons été accostés par ce chauffeur de taxi près de la sation de bus, et comme son prix était correct nous avons accepté. Par contre je ne sais pas comment ça se passe pour les chauffeurs privés sur plusieurs jours…

      • En fait je n’avais pas pensé à l’option taxi collectif, ça peut être une solution ! Tu en as trouvé facilement dans toutes les villes j’imagine ? Tu te souviens des tarifs ? Nous voyageons à 3 ( mon mari et notre petit garçon de 5 ans) tu penses que c’est sympa ? Je me dis que ça peut être plus simple à gérer qu un chauffeur sur le long terme ou le bus : plus de libertés etc… Merci pour tes réponses, et désolée de te harceler de tant de questions !

        • Aucun souci 🙂 Oui on trouve assez facilement des « rabatteurs » dans la rues ou bien les chauffeurs eux-mêmes près près des stations de bus. Nous. nous avons toujours voyagé dans des taxis de 9 places (2 à l’avant + chauffeur et 2 banquettes de 3 à l’arrière). C’était sympa pour l’expérience. Mais je t’avoue que nous étions très serrés et pas toujours très confortables sur des trajets de 4-5 heures. Il est aussi possible de réserver ces taxis auprès d’infotour. Il y a des agences dans toutes les villes.
          Après vous pouvez aussi privatiser un taxi collectif sur un trajet, mais c’est plus cher pour le coup. En général on nous a demandé 70CUC pour privatiser un taxi collectif sur un trajet type Trinidad – Santa Clara. Sinon on payait environ 15 CUC par personne.

    • Hello 🙂 Trinidad est tout de même une ville touristique (presque tout le monde y passe pendant son séjour), mais cela n’est pas trop dérangeant je trouve. Il suffit de s’éloigner un peu des axes touristiques (ou de se lever tôt 🙂 ) pour se retrouver seul dans une rue, plus au contact de la population ou seul en pleine nature.

  • Trinidad est une ville-musée très touristique, mais incontournable pour un premier voyage rapide (- d’un mois) à Cuba. (Un peu comme si, à Paris, pour une première visite, vous n’alliez pas visiter Montmartre).
    L’île possède d’autres merveilles cachées si l’on privilégie l’exploration et le contact avec la population. Victime de son succès, Cuba change à vitesse grand V et les rapports avec les cubains (très intéressés ), ne sont plus du tout les mêmes qu’il y a quelques années, surtout dans les lieux touristiques. Le système des casas particulares (maisons d’hôtes) devient un vrai business entraînant des conflits entre voisins ne correspondant plus du tout à l’accueil authentique, tant espéré par bon nombre de voyageurs.
    Ce phénomène laisse sur le pavé toute une fange de la population pauvre vivant dans un environnement préservé et méritant pourtant l’attention des voyageurs soucieux de connaître la réalité cubaine. Ce sont ces paysans là que nous aidons, (comme partout dans le monde), à travers notre association d’hébergement solidaire à but non lucratif : « Maisons du bout du monde », militant pour le voyage authentique et responsable. (Rejoignez-nous sur notre page Facebook) ….

    • Merci pour ces compléments d’informations et pour la présentation de votre association. En effet j’ai pu remarquer certains des éléments que vous mentionnez et je trouve votre initiative « d’hébergements solidaires » très intéressante, merci !