Randonnée dans les Alpes de Suisse – Walensee

La Suisse, je la vois de ma fenêtre tous les jours et pourtant en un an je n’y suis pas souvent allée m’y promener. Ma première découverte des montagnes suisses, c’était début Mai. Autour du lac de Seealpsee dans la région d’Appenzell.

Alpes ♡ Suisse

La Suisse c’est beau, mais c’est quand même cher… Les billets de train, le restaurant, l’hébergement, tout est plus cher en Suisse. Alors cette fois-ci, pour dépenser moins mais quand même profiter des beaux paysages nationaux, nous avons décidé (mon amoureux et moi-même) de camper ! Un long week-end de randonnée à vivre en pleine nature et à ne nous nourrir que de baies sauvages (peut-être pas quand même).

Rando à Walensee : une bonne bouffée de nature

Nous avons donc préparé tente, duvets et provisions et nous sommes partis 2 jours au bord du Lac de Walen pour gravir ses jolies montagnes.

Le lac de Walen est facile d’accès. Des trains font la connexion depuis Zurich pour environ 1h15 de trajet. Je vous conseille de vous arrêter à Walenstadt pour commencer votre randonnée. Les paysages qui défilent sont splendides jusqu’à cet arrêt…
Alpes suisse

Mon itinéraire :

Jour 1 :

Walenstadt – Walenstadtberg – Knoblisbühl -Schönegg – Alp Schrina

Environ 4h de marche

Jour 2 :

Schwaldis – Säls – Stäfeli – Laubegg – Quinten Environ
5h de marche
 –
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse

Où dormir

Le camping sauvage n’est pas interdit en Suisse, mais il n’est pas forcément bien vu. Le mieux est de choisir un endroit pas trop découvert, de poser sa tente dans la soirée et de repartir tôt le matin. Sinon peut-être demander aux agriculteurs si l’on peut occuper les lieux pour la nuit. Nous, nous avons choisi un petit spot juste en dessous de la ferme “Schrina”.
 –
Pour les plus aventureux d’entre nous, il existe un autre itinéraire qui grimpe à plus de 1700m d’altitude :
 –
À Walenstadtberg, il faut prendre le chemin qui monte vers Rüfenen puis suivre Alp Tschingla, Palüs, Chlaffenboden, Alp Schrina Obersäss jusqu’à redescendre vers Alp Schrina. Au niveau d’Alp Tschingla, une auberge propose hébergement et repas.
 –
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse

Pause fraises des bois

Ce qui est agréable avec cette randonnée, c’est que l’on a toujours une vue dégagée sur les montagnes d’en face ou sur le lac en contrebas. On a été chanceux, à cette période de l’année, notre chemin était parsemé de petites fraises sauvages. (On comptait en garder un peu pour le dîner mais finalement la gourmandise à pris le dessus ! )
– 
Au niveau de Rugg et Alp Schrina, il est possible de faire un petit détour pour admirer la curiosité de Paxmal. Un monument pour la paix aux allures de temple grec achevé en 1949 par un artiste Suisse.
 –
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse

Quinten, un petit village atypique

 –
Quinten est le point d’arrivée de notre randonnée. Un joli petit village d’une vingtaine de petites maisons, entouré de vignes et niché entre le lac et la montagne. Un petit havre de paix, tout de même bien connu des touristes qui n’ont qu’à prendre une navette de l’autre bord du lac pour rejoindre le village. Pour fêter notre arrivée, nous avons succombé au plateau “pique-nique” avec pain, fromage et charcuterie du restaurant “Schifflände” à seulement 23€ à deux ! (Oui, oui, surprenant pour un restaurant Suisse). Un bon repas et une petite baignade dans le lac pour terminer cette randonnée en douceur.
 –
Pour rejoindre l’autre côté du lac, comptez entre 7€ et 20€ par personne pour la traversée.
Alpes suisse
Alpes suisse
Alpes suisse

Ces deux jours de randonnée m’ont vraiment fait du bien. À chaque fois que je pars comme ça dans la nature, même pour quelques jours, j’ai l’impression de faire une vraie pause dans ma semaine et dans mon quotidien.

Marcher ça fait réfléchir. Les journées paraissent plus longues. On ressent la fatigue, la douleur dans les jambes, la faim et pourtant ce sont ces moments-là que j’apprécie le plus.

Parce qu’on se sent vraiment vivant mais aussi parce qu’une fois en haut de la montagne on est fier d’avoir parcouru tout ce chemin. Et la nature et les paysages nous le rendent bien. Se réveiller à 1200m avec la vue sur les montagnes dont les rayons rosés du soleil caressent à peine les pics c’est magique…

Alpes suisse

Camille


Vous pouvez aussi suivre mes aventures en direct sur les réseaux sociaux :

FacebookInstagramTwitterPinterest


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *