Ma fabuleuse randonnée au Gros-Morne – Terre Neuve

Voilà maintenant 3 semaines que j’ai débuté ce roadtrip en van au Canada. Avec mes deux compagnons de voyage Pierre et Bob (Bob, c’est notre van), nous avons passé deux semaines en Gaspésie et découvrons maintenant les beaux territoires de l’île de Terre Neuve.

Le parc national du Gros Morne

Personnellement, je n’avais jamais vraiment entendu parler de l’île de Terre Neuve en tant que telle. Elle fait partie de la région Terre Neuve et Labrador à l’extrémité Est du Canada. J’ai fait un peu de recherches sur Internet et je suis rapidement tombée sur les fjords spectaculaires du parc national du Gros Morne. Une raison suffisante pour rallonger notre itinéraire et partir à la découverte de ces paysages.

Une étape de plus au Roadtrip : Terre Neuve

Pour arriver à Terre Neuve, nous avons dû prendre un ferry à Sydney en Nouvelle-Écosse. Après 6 heures de voyage nous débarquons à Channel Port aux Basques. Un seul sentiment en tête : nous avons bien fait de parcourir ces kilomètres en plus jusqu’à Terre Neuve. Dès l’arrivée, je me rends compte de ce qui nous attend ici : des paysages brutes, des petits villages de pêcheurs, des routes spectaculaires entres les montagnes, des lacs entre les forêts : bref le Canada que nous attendions depuis des semaines.

Gros Morne
Gros Morne Terre Neuve
Gros Morne
Gros Morne

La vue spectaculaire des fjords du Gros Morne

En arrivant au parc du Gros Morne, nous n’avons qu’une idée en tête : randonner jusqu’au point de vue spectaculaire que nous avions vu partout en photo. Malheureusement, nous apprenons auprès de l’office touristique de Parcs Canada que pour rejoindre ce point de vue il faut réserver sa place dans l’un des circuits guidés, complets pour toute la saison. Nous sommes avertis que la randonnée jusqu’au point de vue n’est pas balisée et qu’il faut être muni de GPS et boussole pour y accéder.

Je suis vraiment déçue et nous ne sommes pas assez confiants en nos aptitudes de randonneurs pour nous risquer à faire la randonnée seuls. Nous optons alors pour une randonnée balisée de deux jours jusqu’au sommet du Mont Gros Morne.

Gros Morne Terre Neuve

Deux jours à l’ascension du Mont Gros Morne

Nous préparons donc tente, sac de couchage, eau et nourriture pour passer la nuit sur les sommets du Gros Morne. Je suis vraiment contente de pouvoir faire cette randonnée. Vivre dans le van c’est super, mais par moments j’ai besoin de me retrouver entièrement dans la nature et de me couper de tout.

La randonnée jusqu’au campement dure environ 4 heures. Nous entrons dans une forêt de petits sapins et traversons quelques lacs qui reflètent le mont Gros Morne. Je ne sais pas trop à quoi comparer ces paysages, je n’en ai jamais vu de tels.

Gros Morne
Gros Morne Terre Neuve

Nous arrivons au campement, comme suspendu entre deux montagnes avec vue plongeante sur la vallée. Peut-être que nous avons trouvé là l’un des plus beaux emplacements de camping au monde.

Gros Morne

Le plus beau camping du monde

Nous contournons le sommet pour arriver au campement qui est basé là, au pied d’un lac, comme suspendu entre deux montagnes avec vue plongeante sur la vallée. Peut-être que nous avons trouvé là l’un des plus beaux emplacements de camping au monde. Du moins, l’un des plus beaux de ma vie.

Gros Morne Terre Neuve
Gros Morne Terre Neuve
Gros Morne

Derniers efforts jusqu’au sommet

Nous montons la tente et nous reposons quelques heures au soleil avant de terminer cette ascension du Gros Morne. Je n’en crois pas mes yeux. Une chose est sûre, nous n’aurons peut-être pas la vue sur le Western Brook Pond, mais cette randonnée n’en est pas moins spectaculaire.

Une fois au sommet, nous attendons une petite heure que le ciel se dégage pour espérer voir les sommets s’éclairer et se contraster. Nous avons bien fait d’attendre. Surtout qu’à cette heure-ci, il n’y a plus personne sur le sentier. Nous sommes seuls face à ces paysages qui se modélisent devant nous et nous font encore plus prendre conscience de leur prestance.

Gros Morne
Gros Morne
Gros Morne Terre Neuve

Se sentir tout petit dans la nature

Nous redescendons tranquillement au campement. Comme à son habitude mon genou droit décide de faire des siennes et me donne du mal dans à redescendre.

Le vent se lève. Nous nous réfugions de bonne heure dans notre petite tente d’été bon marché qui a du mal à résister aux rafales. La nuit est mouvementée, bruyante et assez inconfortable mais au moins nous n’avons pas froid. Nous sommes quelques randonneurs à dormir sur le campement, ce qui me rassure un peu. Moi qui voulais me retrouver dans la nature, je suis servie !

Le réveil dans la nature est l’un des moments que j’aime le plus en randonnée. Ce matin, nous sommes satisfaits de voir que notre tente a résisté à la tempête et que nous ne nous sommes pas faits dévorés par un orignal. Il ne nous reste plus qu’à retrouver notre chemin et redescendre jusqu’à notre van que nous serons tout de même contents de retrouver.

À plus de 700 mètres d'altitude, le sommet du Mont Gros Morne offre une des plus belles vues sur le parc national. On se sent tout petit...

Au sommet du Mont Gros Morne, la vue débouche sur ce magnifique lac. Ce n'est pas le fameux lac de Western Brook mais la vue vaut tout de même le détour et les heures de randonnée.

Le Parc du Gros Morne m’aura scotché. Cette randonnée, était magnifique et je suis certaine que les autres randonnées du parc, que ce soit les Tablelands ou la traverse Long Range, le sont tout autant. Je n’en reviens toujours pas de n’avoir jamais entendu parler de ces endroits. Il me faudra décidément revenir ( ou attendre que mon genou récupère) pour découvrir d’autres randonnées !

Camille

Parcs Canada

Pour en savoir plus sur les randonnées du parc du Gros Morne et les terrains de camping dans le parc, consultez le site officiel de Parcs Canada

Rejoindre la communautée de Sense Away sur Facebook

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *