Ma Retraite Slow en Auvergne – Yoga & Bien-être

Il y a 10 jours, j’organisais en Auvergne ma deuxième Retraite Slow entre femmes. J’ai eu le temps d’intérioriser ce beau moment et j’ai envie de revenir un petit peu sur ces 4 jours incroyables.

Il y a maintenant bientôt 1 an, je lançais ce projet un peu fou dans ma tête de créer des Retraites Slow de bien-être pour se retrouver en pleine nature et prendre du temps pour soir. Ralentir tout simplement. Retrouver le rythme de la Nature bien loin du rythme citadin. En avril dernier, ma première retraite se concrétisait, une porte qui s’ouvre dans mon champ des possibles. C’est fou de voir se réaliser, se concrétiser quelque chose que l’on avait dans sa tête depuis plusieurs mois.

 

Deuxième Retraite Slow en Auvergne

Pour cette deuxième édition, cap sur l’Auvergne ! J’avais déniché un magnifique site (Le Bois Basalte) qui propose des cabanes écologiques et contemporaines en pleine nature. Avec en prime vue dégagée sur le Puy de Dôme. Quand je pense à une nouvelle retraite, il me faut à peu près 6 mois pour tout organiser et planifier. Alors quand le Jour J arrive, je suis 100% dans le moment ! C’est un gros boulot en terme d’organisation, surtout quand je donne également des ateliers et des soins privés, mais c’est tellement du bonheur de partager tout cela !

Découvrir ma prochaine Retraite Slow de Bien-être ↞⁠

Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être

Des ateliers bien-être et (re)connexion

Pour cette retraite sous le signe de l’automne, j’avais prévu des ateliers en lien avec la saison : du yin yoga, des exercices de respiration, de la relaxation et une randonnée sur la chaîne des volcans pour profiter des belles couleurs automnales. Comme la Nouvelle Lune était au rendez-vous, nous avons également partagé un rituel de lune en pleine nature. Pour m’accompagner dans l’animation de la retraite, j’avais également demandé à Isabelle Gueudré d’intervenir pour un atelier d’art-thérapie. J’avais également invité Célia et Julie de Womoon pour un atelier autour des cycles en lien avec la féminité et un atelier de lithothérapie. Mon envie durant ces quelques jours et de sensibiliser les participantes à un mode de vie plus au contact de la nature et de leur nature profonde.

Digital Detox !

Pour moi, il était inconcevable de na pas proposer un Digital Detox durant cette retraite ! J’ai mois même fait l’expérience cette été de couper tous mes réseaux sociaux et mes mails pendanat 1 mois et l’expérience est vraiment enrichissante. Durant ces quelques jours, j’ai donc proposé d’éteindre nos téléphones portables ou bien de désinstaller toutes ses applis de mails et réseaux sociaux. C’est seulement quand on arrête tout, qu’on se rend compte combien notre mode de vie est intimement lié à ce petit objet de technologie. Moi-même il peut m’arriver de regarder mes mails plusieurs fois dans l’heure (voir dans la demi-heure). Je pense que c’est primordial de prendre un peu de recul sur ces « tics » que nous avons. D’observer combien nous pouvons être accros à cette technologie qui nous relie instantanément aux autres et nous maintient en alerte constante.

Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être

Comment on fait pour être vraiment dans le moment présent ?

Vivre dans le moment présent n’est pas toujours facile. Et j’en connais quelque chose, en bonne personne Vata (en Ayurveda), je suis souvent beaucoup dans ma tête, dans mes idées et projections. Se retrouver en pleine nature, permet déjà de retrouver un certain contact avec la terre, une réalité brute de ce qui est, un certain enracinement aussi peut-être. C’est aussi pourquoi j’aime dénicher des lieux coupés du monde urbain, en pleine nature.

Pour cette deuxième retraite, j’ai proposé aux participantes de déjeuner seules en pleine nature, en portant attention à leur repas et à leurs sensations. C’est une expérience toute simple mais vraiment puissante. Qui permet peut-être de prendre conscience que nous avons de plus en plus l’habitude du multitâche ou de faire plusieurs choses en même temps, sans être vraiment dans l’instant. On nous demande souvent d’être multi-tâches ou hyper productifs, surtout au travail, c’est d’ailleurs plutôt une qualité. Le problème c’est quand je me rends compte que cette qualité empiète sur ma qualité de vie, ma préscence dans l’instant présent. Combien de fois j’ai pu prendre mon petit-déjeuner le portable à la main ou déjeuner en face de mon ordinateur… Se poser quelques minutes pour manger, observer sa faim, sa nourriture, le chemin que les aliments ont fait pour arriver jusque dans notre assiette, prêter attention aux odeurs, aux textures, aux goûts, prendre le temps de mâcher et même de poser sa fourchette entre chaque bouchée ! On peut penser que c’est facile, mais en fait pas du tout ! Cela demande vraiment un effort pour ne pas succomber à la précipitation. Manger Slow, c’est tout un art 🙂

Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être
Retraite Bien-être

Me lancer dans le partage du Yoga !

Depuis cette dernière retraite, je propose différents ateliers : hatha yoga, yin yoga et relaxation sonore. Je crois que c’est ma manière à moi d’échanger encore plus avec les participantes. J’avais envie d’aller plus loin en proposant des exercices pratiques, des expériences corporelles et sensorielles. Le yoga a été pour moi une vraie prise de conscience sur mon quotidien, mon mode de vie, le regard que je porte sur moi-même. C’est un merveilleux outil pour se reconnecter à son corps, à ses sensations, à ses émotions et à son soi profond. C’est pourquoi j’ai essayé d’organiser nos différentes pratiques matinales autour de l’enracinement, de la reconnexion au corps et de la bienveillance. Le son (et les vibrations) est également un merveilleux outil de libérations des tensions et se relaxation qui est une véritable source de mieux-être. Lors du premier soir, j’ai proposé un voyage sonore aux bols tibétains pour se relaxer et relâcher les tensions du voyage. C’était un grand défi pour moi de proposer ces ateliers. Je suis encore toute jeune sur le chemin du yoga et de l’enseignement mais je ressens ce besoin profond de partage. Un partage qui se base sur mon expérience et mon niveau de compréhension et de pratique – là où il est.

 

Émerveillée et reboostée pour la prochaine retraite !

C’est certain organiser une retraite n’est pas de tout repos, mais quand je vois les sourires sur les visages des participantes, c’est ma récompense à moi. À chaque fois, je suis éblouie par les expériences vécues, les ressenties. Je suis émerveillée de voir qu’un projet imaginé en toute solitude devant mon écran d’ordinateur, se réalise en vrai ! Parfois je me demande vraiment si c’est bien réel ? En tout cas, c’est certain qu’après ces 4 jours de Retraite Slow en Auvergne (maintenant que je suis bien reposée), je suis encore plus motivée pour organiser la prochaine retraite qui aura lieu dans le Cantal à l’écolodge Instants d’Absolu cette fois !

 

Découvrir ma prochaine Retraite Slow de Bien-être ↞⁠

Retraite Bien-être
Retraite Bien-être

Encore plein de belles choses à partager et à vivre ensemble 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *