Tagong – Immersion chez les nomades tibétains

Située à environ 10 heures de bus de Chengdu, capitale du Sichuan, la petite bourgade de Tagong est une jolie porte d’entrée vers les grandes prairies tibétaines de l’ouest de la province.

Tagong, cité de nomades

Tagong

Tagong, petite cité tibétaine pittoresque

Après 4-5 heures de route depuis Litang à l’ouest, nous découvrons avec curiosité à l’entrée du village, des centaines de pierres gravées ornant les collines. Il s’agit de mantras avec l’inscription “Om Mani Padme Hum” du bouddhisme tibétain.

Ici, les maisons sont en pierres,  des drapeaux de prières tibétaines flottent aux fenêtres, des hommes traversent les rues à moto avec leurs chapeaux de cowboys et leurs bottes en cuir, d’autres revêtent le vêtement traditionnel : ce chaud manteau doublé de laine blanche, serré à la taille et dont les manches tombent jusqu’aux genoux.

Il règne à Tagong une ambiance particulière de cité presque préservée du monde. A l’exception près de ces quelques boutiques de souvenirs qui bordent la place centrale aux côtés des échoppes locales, fréquentées par les habitants à la recherche de nouvelles pièces de tissus, de vaisselle et autres objets du quotidien.

Où loger à Tagong ?

Que faire à Tagong ?

  • Jeter un œil au monastère de Lhagang depuis les collines de Tagong
  • Faire une randonnée à cheval dans les steppes
  • Passer plusieurs jours en immersion avec des nomades tibétains
  • Faire une randonnée à pied jusqu’au plus haut point de vue de la région
    (Débuter la randonnée au monastère de Nianlun Si)
voyage sichuan
Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine

Tagong, le lieu rêvé des amateurs de nature et de grands espaces

En arrivant dans le centre de Tagong, nous nous dirigeons vers le Khampa Cafe qui semble être l’adresse privilégiée des voyageurs internationaux. La Guesthouse qui fait aussi café propose toute une carte de plats tibétains et occidentaux qui donnent l’eau à la bouche.

Les nouveaux propriétaires Max qui est tchèque, et sa femme Coco qui est Tibétaine, ont su garder l’atmosphère authentique du café qui est décoré de meubles traditionnels et de peintures colorées racontant les légendes tibétaines. Les chambres sont confortables, surtout avec les couvertures chauffantes qui sont bien utiles en cette saison.

Tagong est le lieu parfait pour tous les amoureux de randonnées, balades à cheval et pour la découverte de monastères et de petits villages tibétains.

Le monastère bouddhique de Lhagang juste a l’entrée du village, est un bon exemple de ce que la région a à offrir en matière de monastère d’or et de pourpre sur fond de montagnes enneigées. Début juillet, il ne faut surtout pas manquer la fête du cheval, pour laquelle tous les habitants revêtent leurs plus beaux costumes et durant laquelle on peut observer des courses de chevaux impressionnantes dans les prairies environnantes.

Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine

Immersion chez les nomades tibétains

Après notre passage à Litang et avant de nous rendre à Chengdu, nous avions envie de quelque chose de différent, de vivre une expérience unique avec les nomades de la région afin d’en savoir plus sur leur mode de vie.

Grâce a l’aide d’Angela qui tient désormais l’écolodge Khampa Nomad (autrefois le Khampa Cafe), nous avons pu organiser quelques jours en immersion avec des nomades tibétains.

Sur la place de Tagong, nous prenons un taxi pour nous mener jusqu’à l’écolodge d’Angela qui se situe à une dizaine de kilomètres de Tagong, à l’entrée de grandes prairies.

Ce soir, nous dormirons un peu plus haut sur la colline, dans ce petit hameau de maisons en pierres qui abrite plusieurs familles de nomades vivant ici quelques mois à l’année, en attendant le retour des beaux jours.  

Demain, nous partirons en direction des plaines, a la rencontre d’une mère et de son jeune fils qui vivent, eux, déjà en tente depuis plusieurs semaines.

Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine

Une expérience simple et incroyable

Partager le quotidien de ces deux familles pendant trois jours fût une expérience incroyable. Et le plus étonnant est que ce qui a rendu cette expérience incroyable fut sa grande simplicité.

Pouvoir accompagner ces familles dans leur quotidien, échanger quelques mots avec eux. Il y a bien entendu quelque chose de déstabilisant, presque gênant d’arriver ainsi dans leur intimité.

Mais c’est peut être aussi une chance de pouvoir se rencontrer ainsi malgré la différence culturelle. Une manière peut-être plus authentique, et sans artifices de faire connaissance.  Justement grâce à cette intimité partagée.

Pendant ces trois jours, nous dînerons avec ces familles (au menu : momos à la purée de pomme de terre ou pâtes de riz faits-maison), nous dormirons tous ensemble, mangerons de la Tsampa (sorte de porridge à la farine d’orge grillée, mélangée avec du sucre, du beurre et du lait de yack) au petit déjeuner, nous pique-niquerons dans les plaines, nous aiderons à surveiller les troupeaux de yacks, assisterons à la naissance d’un petit, nous parlerons quelques mots d’anglais et quelques phrases de chinois, nous échangeons des regards, des sourires et puis nous repartirons pour la suite de nos aventures au Sichuan.

Tagong, chine
Tagong, chine
Tagong, chine

Votre voyage en Chine

BESOIN DE CONSEILS POUR ORGANISER VOTRE PROCHAIN VOYAGE EN CHINE ?

AUTRES LECTURES :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *