Voyager en Chine hors des sentiers battus – Yunnan & Sichuan

Découvrir des régions de Chine reculées et authentiques, pendant un mois et sans agence, telle était mon envie de départ pour ce nouveau voyage en Chine. Direction le Nord du Yunnan et le Sud du Sichuan à l’ouest de l’empire du milieu pour un périple hors des sentiers battus à la rencontre de paysages bruts et de peuples à l’identité marquée.

Voyage dans la Chine authentique

Mais avant de commencer, évoquons quelques informations pratiques : quel visa faut-il avoir pour voyager en Chine ?

VISA

Pour voyager en Chine, le visa « Tourisme » reste la meilleure option. En 2018, le visa de tourisme n’offre désormais plus que 30 jours sur le territoire avec 1 ou 2 entrées (30 jours à chaque entrée).

À savoir : vous pouvez également essayer de renouveler votre visa pour une durée supplémentaire de 30 jours une fois en Chine.

Il est possible de faire sa demande de visa directement auprès de l’ambassade de Chine à Paris ou bien par le biais d’un service de visas comme Action Visas ou Rapide Visa.

Si vous voyagez en Asie avant de vous rendre en Chine, vous pouvez également faire votre demande de visa depuis Hong Kong (comptez un délai minimal de quatre jours).

Quelques conseils pour un voyage en Chine hors des sentiers battus :

Lors de la préparation de votre périple


  • Concentrez-vous sur la découverte d’une province ou deux uniquement
  • Identifiez les principaux points d’intérêt de la province et prévoyez de graviter autour de ces points
  • Recherchez des hébergements de type « écolodges » qui sont généralement situés dans des zones reculées mais à fort potentiel touristique et culturel
  • Vous pouvez faire quelques recherches de woofing pour des expériences authentiques (Workaway / Helpx)

Une fois en Chine


  • Apprenez quelques bases de chinois, c’est ce qui vous permettra de faire des rencontres – les chinois sont accueillants – mais également de pouvoir vous orienter, demander votre chemin et donc vous aventurer en dehors des villes. Un guide de conversation peut aussi aider.
  • Munissez-vous d’une carte en chinois pour pouvoir indiquer votre direction. Installez Google Maps sur son smartphone peut être très pratique pour obtenir sa position ou pour zoomer sur des zones en particulier (Veillez à bien télécharger votre carte pour y avoir accès même en mode avion).
  • Privilégiez les transports en commun (trains de nuits, bus longues distances, voitures partagées)
  • Une fois arrivé dans la ville-étape de votre itinéraire, prenez des transports locaux pour vous aventurer plusieurs jours dans les campagnes environnantes
  • Restez flexible dans votre itinéraire. Vous pouvez bien entendu repérer vos hébergements à l’avance mais ne réservez pas tout. (En Chine, les hébergements sont nombreux et vous ne manquerez jamais de trouver une chambre de libre.)Vous apercevez un endroit magnifique lors d’un trajet en bus ? Demandez au chauffeur de s’arrêter et passez la journée dans cet endroit. Vous pourrez récupérer le même bus le lendemain en faisant signe au conducteur sur le bord de la route ou bien même continuer en stop. Dans les petits villages sans hôtels ni restaurants, demandez à des habitants s’il serait possible de vous héberger en échange d’un peu d’argent.

En quelques mots, renseignez-vous bien sur la province que vous souhaitez visiter, équipez-vous d’outils pratiques et surtout restez flexibles et ouverts aux rencontres.

Itinéraire pour un voyage d’un mois en Chine, hors des sentiers battus

Préparer un séjour en Chine, sans passer par une agence, tout en souhaitant sortir des sentiers battus n’est pas forcément rassurant, ni facile. Peu d’informations sont disponibles sur internet en dehors des grands axes touristiques classiques et surtout s’il s’agit d’une première expédition, il peut être difficile de savoir par où commencer et que privilégier.

Mon exploration d'un mois en Chine du Yunnan et du Sichuan étape par étape :

Au Yunnan : Kunming – Dali – Lijiang – Shangri-La

Au Sichuan : Xiangcheng – Litang – Tagong – Chengdu

Retour à Kunming

chine hors sentiers battus

Sortir des sentiers battus au Yunnan

Le Yunnan est l’une des provinces les plus touristiques de Chine. Les rizières en terrasses à Yuanyang (元阳), des villages classés au patrimoine mondial de l’Unesco, les forêts de pierres étonnantes de Shilin (石林) et les gorges déchaînées du Saut du Tigre (虎跳峡风景区 Hutiaoxia fengjingqu) attirent chaque année de plus en plus de voyageurs. Il est certain que le Yunnan ne manque pas d’attractions touristiques et pourtant il est aussi possible de s’échapper des circuits ordinaires pour s’ébahir devant les décors et scènes ordinaires d’une Chine peu visitée.

Le Yunnan accueille près de la moitié des minorités ethniques du pays – dont les plus connues : les minorités Bai, Naxi et Tibétaines. Cette situation renforce la richesse culturelle de cette région où il n’est pas rare d’apercevoir hommes et femmes en costumes traditionnels représentatifs de leur appartenance ethnique. De même que nombre de villages ont conservé des bâtiments d’époque : maisons traditionnelles, remparts ou pagodes…

Autour de Dali (大理)


La vieille cité de Dali est bien connue dans tout le pays pour son climat clément, ses monts Cang (苍山 Cang shan) accessibles et son lac Erhai (洱海湖 Erhai hu) à perte de vue. C’est un bon point de départ pour partir à la découverte de villages plus traditionnels et de campagnes pratiquement méconnues.

Vous pouvez par exemple visiter le petit village de Nuodeng (诺邓) à environ 155 km à l’ouest de Dali. Jeanne explique d’ailleurs très bien comment y aller sur son blog : « Nuodeng, petit village millénaire en plein cœur du Yunnan« .

Réserver un séjour de Qigong dans un monastère reculé par l’intermédiaire de Valérie et Laura sur leur site Stages en Chine.

Rendez-vous dans des marchés, à la rencontre des minorités Yi, Bai à Shaping (沙坪) le lundi ou Sideng (寺登) le vendredi.

 

Autour de Lijiang (丽江)


N’hésitez pas à vous rendre au lac Lugu (泸沽湖 Lugu hu) qui, bien qu’il ai un peu perdu de son charme authentique depuis qu’une autoroute le rallie directement à Lijiang, est un très bon point de départ pour s’aventurer dans les villages des alentours.

 

Autour de Shangri-La (香格里拉)


À un peu plus d’une heure de Shangri-La, se niche l’écolodge d’Estelle : une ancienne bâtisse de style tibétain rénovée à l’authentique, qui accueille aujourd’hui quelques chambres d’hôte. La maison d’Estelle est éloignée des sentiers touristiques classiques mais au coeur d’une nature grandiose et d’une culture traditionnelle, celle de Tibétains installés aux portes de leur région d’origine mais qui continuent à vivre dans le respect de leurs coutumes ancestrales.

Depuis Benzilan (奔子栏), prenez une voiture collective ou faite du stop jusqu’à Xiangcheng (乡城). Le route traverse un canyon spectaculaire aux eaux turquoise et traverse des monts modelés de terrasses fertiles sur lesquelles s’organisent des petits groupes de maisons à l’architecture typiquement tibétaine en pisé blanc.

voyage chine hors sentiers battus
voyage chine hors sentiers battus
voyage chine hors sentiers battus
voyage chine hors sentiers battus
voyage chine hors sentiers battus

Sortir des sentiers battus au Sichuan

La province du Sichuan est bien connue pour ses pandas, ses monts frôlant les nuages à Emei (峨眉山 Emei shan), son parc national de Jiuzhaigou (九寨沟国家公园 Jiuzhaigou goujia gongyuan) avec ses étendues d’eau translucides ou encore son Bouddha à Leshan (乐山), l’un des plus grands au monde. À l’extrémité ouest de la province, se dressent des pics et des routes, des plus hautes du monde, des décors dénudés aux airs de grandes steppes tibétaines. Ici, on pénètre dans l’une des régions historiques du Grand Tibet : le Kham.

Autour de Tagong (塔公)


Tagong est peut-être l’une des étapes les plus accessibles du Kham. Au départ de ce petit bourg pavé, on peut néanmoins partir en immersion dans la culture des nomades tibétains ou encore séjourner chez l’habitant dans des maisons traditionnelles en pierre.

Mon conseil : renseignez-vous auprès d’Angela qui tient l’écolodge Khampa Nomad. Elle organise également des randonnées avec des guides locaux et des sorties à cheval au coeur des steppes : des expériences incroyables.

 

Autour de Litang (理塘)


À quelques 180 km de Tagong, Litang n’attire pas par la beauté de ses rues mais bien par son cadre naturel à couper le souffle. Évadez-vous jusqu’aux steppes Maoya (毛垭大草原 Maoya dacaoyuan) qui accueillent bon nombre de troupeaux de yaks ou encore jusqu’au village de Qudeng (曲登) qui abrite une minorité au style vestimentaire original avec ses hautes coiffes orange. La magnifique région de Litang est propice à l’égarement, c’est indéniable.

voyage chine hors sentiers battus
Voyage chine authentique
Voyage chine authentique
voyage chine hors sentiers battus
voyage chine hors sentiers battus
Voyage chine authentique
Voyage chine authentique
Voyage chine authentique

Voici donc mes quelques pistes pour voyager au Yunnan et au Sichuan, hors des sentiers battus en Chine.

Je ne peux que vous souhaiter un bon périple !

Votre voyage en Chine

Besoin de conseils personnalisés pour un prochain voyage en Chine ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *